Rando'Nues des dimanches 13 et 20 août 2017

Une Météo toujours au beau fixe, mais une chaleur encore étouffante, pourtant nous quittons les parcours aquatiques, peut-être un peu lassés d'avoir les pieds dans l'eau, sur des pierres parfois glissantes, en recherche permanente d'équilibre et fournissant des efforts supplémentaires.
C'est aussi la fin de saison qui approche et notre motivation n'est pas aussi intense. C'est pourquoi peut-être les appareils photos restent à la maison afin d'alléger le sac à dos et libérer de notre temps lors de la rédaction de nos comptes-rendus.

Nous avons tout de même fait 2 sorties magnifiques, ajoutant tant pour l'une que pour l'autre, une variante qui nous fait découvrir d'autres espaces.

 

La Pissarotte

Le dimanche 13 août nous sommes 3, Pascal, Jean et moi, à partir pour la Pissarotte,
un parcours maintes fois refait mais par des itinéraires qui nous ont mené plus ou moins loin.

Cette fois nous allons tenter une boucle un peu plus longue que nous n'avons encore jamais faite.
Comme de coutume, c'est le passage typique sous la cascade, puis il faut grimper le rocher pour passer au-dessus. Mais la végétation a poussé, en particuler un buis qui rend le passage très délicat. Puis c'est le cheminement le long du ruisseau, assez embroussaillé, les chèvres n'étant plus là pour entretenir l'espace.

Dsc 0424a

N'ayant pris nos appareils photos pour être plus légers, les photos présentées ici datent de septembre 2014.


C'est bien sur le flan de cette roche qu'il faut monter, assurant sa sécurité en s'aggripant à un ancien filin d'acier assez mal maintenu. S'abstenir si vous craignez le vertige ! 

Dsc 0422a
Les chèvres ne sont plus là cette année !

Nous trouvons maintenant le sentier qui monte sur notre droite et qui par une grande boucle nous amène sur la route de Sant-Dizier où nous devrons nous vêtir malgré la forte chaleur.

Sur le retour, nous tentons de trouver un passage le long du ruisseau, mais trop encombré nous devons revenir sur le bitume sous les rayons ardents du soleil d'été, puis traverser le village d'Establet avant de retrouver notre véhicule. Au passage à gué, un trou d'eau nous invite à un rafraichissement bien mérité, nus, malgré la proximité des jardins, mais la végétation dense ne laisse qu'un faible angle d'où l'on pourrait éventuellement nous apercevoir.

Bien qu'en plein été, le passage escarpé sur les rochers dissuade la plupart des promeneurs, nous garantissant de ne craindre aucune rencontre sur ce sentier et de profiter pleinement du plaisir de randonner en totale ndité.

Voir également le compte-rendu de septembre 2014 de Jacques-Marie.


 

La Belle Justine par Chapiat

Le dimanche 20 août, nous allons faire pour la 3ième fois, Francis, Philippe et moi, le circuit de la Belle Justine … Mais cette fois, un peu lassés de la monté caillouteuse du Col de Barsac, c'est par Chapiat que nous effectuerons cette balade. C'est une découverte par un sentier plus facile et plus court que celui que nous avons fait précédemment.

Quelques hésitations pour trouver le chemin qui nous mène au parking par une piste de terre très chaotique, qui de plus, dès le départ est signalé par un panneau de "Passage interdit", qui (… suivi d'un petit incident nous fait perdre 15 minutes et entame la bonne humeur de la troupe …) mais les plaisanteries fusent pour nous redonner notre gaieté habituelle.

Par cette chaleur du mois d'août, ce sentier très ombragé est particulièrement agréable, notre nudité en amplifiant les sensations. Assez étonnant pour cette période de vacances estivale, sur un itinéraire renommé, nous ne ferons aucune rencontre.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

Plume

 

Randonue liberté Drôme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quitter cette page.