Rando'Nues de mai 2017

Un mois de mai plutôt pluvieux avec tout de même quelques journées fortement ensoleillées !

Une randonnée était prévue le lundi 8 mai, et malgré un beau soleil, elle a dû être reportée pour indisponibilité de plusieurs personnes … je me trouvais seul !
Le week-end suivant était sous le signe de la pluie.

Ambel 1

 

 

Le mardi 16 mai j'ai rejoint un Club textile voisin pour faire le Plateau d'Ambelle,
départ de la station de ski de Fond d'Urle.

 

 

Près de 7 heures de marche au milieu d'immenses prairies, sans la moindre ombre. Heureusement, ce plateau très venté n'a pas failli à sa renommée, une brise constante nous a permis de résister au fort ensoleillement.
La Pierre de l'Ours, face à la montagne de Toulau derrière une forêt de fayards.

Les falaises qui dominent la vallée de Quint en étaient la principale curiosité, sans oublier les nombreuses fleurs parmi lesquelles, assez rare, l'erythronium dens-canis (erythrone dent de chien) …
Ainsi que crocus, gentiane bleue, jonquille ou narcisse.

Cette belle journée c'est achevée dans un coin de jardin avec boissons fraiches et quelques bon gâteaux … Merci Claude !


 

Du Col de Pennes au Relais d'Aucelon

Nous ne sommes que 2 à partir ce Dimanche 21 mai du Col de Pennes pour rejoindre le relais d'Aucelon. Un peu tard dans la saison pour ne pas subir la chaleur étouffante d'un versant Sud-Ouest, nous avons pour but de sécuriser quelques passages un peu délicats pour certains randonneurs, Francis et moi, chacun scies et sécateurs en main.

Vue panoramique depuis la Montagne d'Aucelon 5

Nous sommes seuls au parking de Col, pour ne pas avoir à quitter nos chaussures plus loin, nous adoptons immédiatement notre tenue de peau et disparaissons entre les touffes de buis. Après une première partie de montée assez pierreuse, nous traversons un sous-bois de chênes, puis il faut gravir un rocher de 2 mètres sans grande difficulté. Il faut descendre puis monter à nouveau dans ce paysage aride où se mélange les dalles de roche blanche et quelques buis et chênes clairsemés, puis montées et descentes se succèdes encore.

Ici un passage d'une dizaine de mètres est trop près de la falaise, le travail commence pour le recréer quelques mètres plus bas dans un massif de buis assez dense, les branches coupées serviront à obstruer l'accès précédent.
Il faut maintenant se faufiler entre les branches serrées d'un bosquet de buis qui carressent notre peau, mais laissons cet encombrement qui donne du charme à cet itinéraire ! 

Plus loin, un autre promeneur nous double, il monte d'un bon pas jusqu'au relais. Nous le reverrons plus tard lorsqu'il redescendra et discuterons un long moment avec lui. Bien qu'aujourd'hui il soit vêtu, il pratique souvent la randonue en solitaire ou avec sa compagne dans les montagnes de notre région.

Montagne d'Aucelon 2La randonnée se poursuit sur ce terrain difficile où gravelles et grandes dalles de calcaire lisses et inclinées se succèdent avec les lapiaz profondément sculptés par l'érosion.
Un coin ombragé nous accueille pour le cassa-croûte.

Tout au long du parcours, nous complèterons les cairns, ou en créerons de nouveaux pour améliorer le repérage. Mais ça devient un jeu de construction.
Pierres plates, pierres pointues, équilibre plus ou moins stable, l'imagination ne nous manque pas … et encore une pierre pour parfaire celui-là !

Le temps s'étire, la fatigue nous gagne et le soleil qui descend sur l'horizon nous frappe de ses rayons sur toute la hauteur de notre corps. Il fait très chaud le long de cette descente. Après 5 heures de nudité intégrale avec seulement chaussures de marche et sac à dos, ce n'est qu'à notre voiture que nous prendrons le temps de nous rhabiller.

Cette belle journée, bien que trop peu nombreux, nous laissera de merveilleux souvenirs.


 

Découverte du Ruisseau d'Establet

Le samedi 27 mai, nous avions prévu de faire le ruisseau de la Courance, mais comme nous avons loupé un rendez-vous et que nous ne sommes que 2 au point de regroupement, autant en profiter pour découvrir une autre randonnée … aquatique puisque il fait déjà très chaud.

Nous partons donc pour La Charce pour découvrir le ruisseau qui remonte vers le Col de Prémol : C'est le Ruisseau d'Establet dont la pente est assez forte et qui par conséquent présente de nombreuses cascades. Nous garons le véhicule à l'ombre juste au-dessus du cours d'eau. Déshabillage immédiat puisque, dès le départ, il va falloir se tremper jusqu'à mi-cuisse et plus.

Ruisseau d'Establet 2L'eau est claire et limpide, elle écume à chaque cascade, sa transparence laisse voir le fond pour une progression séduisante : Que de la magie !
Bien qu'un peu fraiche au départ, nous nous y habituons rapidement et la trouvons même agréable. Un court passage est proche de la route sans que nous soyons vraiment en vue, puis le ruisseau s'enfonce plus profondément entre les collines.

Peu encombré, les eaux doivent venir assez fortes en période de pluies, il faut tout de même dégager quelques branches pour une progression plus aisée. Les nombreuses cascades peu élevées se montent bien avec un minimum d'attention car certaines pierres glissent un peu. De rares endroits obligent à prendre la berge pour contourner les difficultés.

Puis peu à peu nous trouvons des détritus, signe d'une civilisation peu respectueuse de l'environnement : Bouteilles plastique, tessons de verre, tôles diverses et même une vieille cuisinière à gaz et un téléviseur qui proviennent d'une décharge sauvage qui semble ne plus être utilisée aujourd'hui mais non purgée de ses ordures.

Un rocher nous accueille pour le casse-croûte avant de continuer un peu plus haut où plusieurs vaches occupent les lieux. Un champ herbeux puis un chemin monte jusqu'à la route, le temps de repérer la distance que nous avons parcourue, puis nous reprenons la descente pour le retour.

Nous rencontrons 2 pêcheurs à la ligne avec qui nous bavardons quelques instants sans que notre tenue ne semble les gêner.
Dans le sens du courant, l'eau se trouble légèrement, les pas se font à tâtons. Plusieurs glissades légères, un bain forcé pour Francis … et pour le téléphone aussi qui ne s'en est pas remis !

Il faut rentrer à la maison, mais nous nous promettons d'y revenir plus nombreux sans trop tarder.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

Plume

Randonue liberté Découvrir Drôme Bien-être

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.