La nudité en commun, pourquoi ?

Aujourd'hui encore, en France et à travers le monde, pour certains il n'est même pas pensable de se mettre nu chez soi, et encore moins en présence de ses enfants, hormis pour prendre seul sa douche ou son bain la porte bien fermée.

Pourtant, la nudité était courante dans l'antiquité, particulièrement en Grèce où le sport et les combats se pratiquaient nus. Il nous en reste encore aujourd'hui pour témoignage de nombreuses et célèbres sculptures, poteries ou mosaïques (illustration ci-dessous).
Les guerriers gaulois aussi combattaient nus. 

olympia-mosaic.jpg

Le  Moyen Âge (12ème/17ème siècle) a également été propice à la nudité en commun. De nombreux bains ou thermes publics existaient dans les villes importantes. Les gens y venaient, en marchant nus dans les rues, pour se laver et être propres bien sûr, mais aussi pour se rencontrer et discuter ensemble, nus en famille ou entre amis. C'était un lieu de détente, de bien-être, favorable à son épanouissement. Ces établissements étaient très lucratifs pour leurs propriétaires.
Les témoignages nous restent par les vestiges de ces établissements et par de nombreuses peintures.

Bains nus au Moyen Âge

À cette époque, les gens allaient se laver dans les bassins publics en ville, ou dans les rivières et sous les cascades en campagne. La nudité y était simple et commune et personne ne se posait la moindre question à ce propos ou n'y voyait la moindre malice. On s'accommodait très bien de cette liberté que nombreux réprouvent de nos jours.
De tout temps, les travailleurs à la campagne, après l'effort, allaient se rafraichir nus dans la rivière voisine. Un court instant dans des eaux fraiches renforcent et stimulent les forces internes.

   … / …

Puis au 18ème siècle, la nudité devient tabou et la pudibonderie triomphe au 19ème siècle. C'est la culpabilisation de son corps, c'est la honte ou l'interdiction de se montrer à autrui dépouillé de ses vêtements.
Sans vouloir faire de procès, je pense que les raisons de ces restrictions sont multiples :
     La plupart des religions bannissent la nudité. Il faut soumettre ses fidèles, en les culpabilisant on leur implique un contrôle strict, on leur fait croire que le bonheur est au delà, après la vie sur terre, dans d'autres cieux. Que demande l'humain ? du rêve, de l'imaginaire, pour échapper à une existence sur terre souvent trop dure. Certaines religions pourtant sanctifient la nudité, symbole de pureté.
     La politique s'appuierait sur des principes similaires. Interdire certaines pratiques pour protéger le peuple des perversions, mais paradoxalement la perversion augmente là où trop de restrictions sévissent (preuve en est aujourd'hui, la pornographie). Et la liberté est souvent considérée comme insoumission.
     J'invoquerait l'industrialisation et le facteur économique qui ont joués un rôle  très important. Il n'y a pas encore très long temps de ça qu'il n'y avait ni eau courante ni électricité dans les maisons. Aujourd'hui, on peut se doucher chez soi, à l'abri de tous les regards, ça devient normal ! La mode, la publicité, sont des moteurs de notre comportement. Il faut se vêtir, mettre un maillot pour aller à la plage, il faut  se laver souvent parce que notre corps est sale, il faut se couvrir de cosmétiques parce que notre peau est fragile, il faut faire croire que la pilosité est source de mauvaises odeurs pour vendre rasoirs et épilateurs de tout genre.
Le but principal est bien de faire du profit, mais pas de veiller à notre bien-être et à notre santé.

Ce n'est qu'à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle que des mouvements commencèrent à faire réapparaitre la nudité en groupe, au travers tout d'abord d'établissements médicaux destinés à combattre les épidémies de tuberculose, et autres maladies infectieuses, ainsi que les troubles mentaux passagers.
De nombreux patients ont voulus prolonger cette pratique revitalisante et ont créé ce que nous appelons aujourd'hui "Nudisme" ou "Naturisme", termes récents pour qualifier ce mouvement libérateur.
C'est bien de liberté individuelle qu'il s'agit, celle de gérer son corps et son esprit ; "source de santé, de bien-être et de bonheur".

Escalade 9043bIl faut oser et essayer de dépasser ses propres blocages pour comprendre et juger des bienfaits qu'apportent les promenades ou randonnées, en groupe d'amis, en couples, ou seul, totalement nus et libres au milieu d'une nature vierge et sauvage, en totale séparation des activités quotidiennes que l'on appelle civilisées.

Bernard.



         Catégorie       Répertoire         Home1

Randonue Naturisme Nudité Santé liberté

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Bernard Dato-Actis (site web) 28/04/2014

La nudité à travers les âges, texte de H. Nadel

Première partie :
http://www.robertditsch.com/article-la-nudite-a-travers-les-ages-le-debut-47500648.html

Deuxième partie et fin :
http://www.robertditsch.com/article-la-nudite-a-travers-les-ages-suite-et-fin-47605098.html

2. Bernard (site web) 26/09/2013

En complément à ce billet je vous propose le lien vers le site http://www.mheu.org/fr/bain/ qui traite du Bain au fil des siècles, bain public ou privé qui bien-sûr se prend nu.

Ajouter un commentaire

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.