Nudité des corps à 100% ou Mixité ?

Si une majorité des naturistes préfèrent aller en centre dédié, d'autres optent pour plus de libertés pour aller nus en petits groupes dans les plaines ou les montagnes sauvages.

Les centres naturistes dont certains ont plus de 70 ans d'existence offrent un naturisme à 100 pour 100 dans des structures identiques à tout autre centre de vacances.

Seule différence, c'est de pouvoir passer des vacances en totale nudité, plus souvent dans des ensembles de béton plutôt qu'en pleine nature.
Mais cette possibilité a en contre partie l'obligation d'être nus … Pas facile pour les débutants qui devront affronter une nudité intégrale dès le premier jour, celle des autres, puis la leur très rapidement. Une contrainte que certains rebutent.

Les naturistes qui se veulent tolérants voient ici une limite à leurs idées, celle de l'obligation absolue du déshabillage intégral !

Tout contrevenant serait imédiatement repéré, au risque de se voir rejeté du centre.

Bien que tout naturiste ait le respect général de son environnement, il ne jouit pas ici d'une pleine intégration dans la nature comme sa dénomination pourrait le faire penser : "naturisme = nature". Plutôt que de trouver une détente absolue, il est confronté à une population de masse, puisque certains centres accueillent plusieurs milliers de touristes en saison estivale. Or quitter la ville de tous le jours pour une ville de vacance ne me semble pas l'idéal pour trouver un vrai dépaysement, une vraie détente. À noter aussi des coûts d'hébergement assez élevés, bien entendu en rapport avec les structures mises à disposition de cette manne touristique.

Alors, pour les novices, ceux qui hésitent encore à franchir le pas, comment découvrir à son rythme, près de chez soi, les bienfaits de la nudité dans le respect des autres et de son propre corps ?

Depuis une dizaine d'années, la pratique de la randonue s'est généralisée un peu partout en France, soit de façon informelle regroupant quelques amis, soit plus officiellement au sein d'associations déclarées offrant la légalité de cette pratique pour un coût modique.

Telle que dans nos pays voisins, il s'agit d'un loisir de proximité au milieu des bois, forêts ou rivières, où généralement il est toléré de pouvoir participer en restant habillés ou seulement partiellement dévêtus sans que cela ne pose de problème de cohabitation avec les adeptes de la nudité intégrale.

Nous appelons ça "la rando-mixte" lorsque nous organisons des sorties proposées simultanément au naturistes et aux textiles sur un même itinéraire.
Cette pratique tend à vulgariser l'état de nudité naturelle en favorisant une approche progressive plus libre, avec une réelle intégration au milieu des éléments naturels, eau, vent, soleil.

Plus proche de la nature, notre perception de ce qui nous entoure sera amplifiée, que ce soit les paysages fabuleux, la faune ou la flore, ou même le contact un peu brutal avec le sol lors d'une chute, la griffure d'une ronce ou la piqure d'un insecte qui agresseront notre épiderme.

Quel est aussi le plaisir vivifiant du passage sous une cascade fraiche qui vient des sommets, de la rosée matinale sur notre peau au contact des arbustes ou même de paquets de neige, sous quelques arbres, qui en hiver tombent sur nos épaules.

Il ne faudra pas oublier la rencontre possible avec d'autres utilisateurs de la nature, randonneurs, chasseurs, ramasseurs de champignons, VTTistes ou baigneurs, seuls ou en famille avec enfants, tout ce petit monde qui se trouvera fortuitement proche de nous surpris par notre nudité.

Il faudra gérer ces rencontres sans agressivité, au besoin en se couvrant rapidement, en s'éloignant de leur passage, ou si le contexte le permet en dialoguant un instant, en leur expliquant notre pratique, sa philosophie et les nombreux avantages que cela procure.

Bien mieux que les émissions télévisuelles, la randonue, par sa proximité avec la population, sera à même de démocratiser dans le respect et la tolérance de chacun une nudité naturelle, alors que les centres dédiés au naturisme placent une barrière entre deux communautés qui s'opposent.

Que chacun ait le choix de ses pratiques, même s'il s'agit de libertinage en des lieux dédiés, mais ne faisons pas d'amalgame entre les divers comportements.

Ne pas oublier que toute exhibition impliquant des gestes sexuels, sur soi ou sur une autre personne, délibérément imposés à la vue d'autrui est sévèrement punie en vertu de la loi "L 222 32 du code pénal" qui peut conduire jusqu'à 1 an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amande.
Le naturisme ou la randonue, sainement pratiqué, ne tombe pas sous le coup de cette loi.



                Home1

Plume

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/03/2017

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.