Grimone jour 1, balisage du GR93

Le Comité départemental de la randonnée vient de nous attribuer le balisage et l'entretien du GR93 et variante, du Col de Grimone au Jiboui en passant par le Jocou.
Magnifique parcours, un peu long, mais nous pouvons aussi y accéder depuis le Col de Menée et répartir le travail au cours des saisons prochaines, principalement à l'automne qui offre ces belles couleurs ocre ou jaunes se détachant sur les pelouses bien rasées par les troupeaux et au printemps où une multitude de fleurs garnirons l'espace.

C'est donc sur l'initiative de Jacques-Marie que tous les deux nous partons ce vendredi 13 octobre faire une première journée de balisage, principalement pour reconnaitre les lieux et évaluer l'état du sentier. Le rendez-vous étant fixé au Col de Grimone, l'un venant de Grenoble et moi du Diois, il faudra suivre 1200 mètres de bitume avant d'attaquer la montée en direction du Jocou.
Jacques-Marie est lourdement chargé, d'un coté son sac à dos de randonneur comme de coutume, de l'autre un vieux sac photos avec pots de peinture rouge et blanche (aux normes imposées), pinceaux, brosses, chiffons et solvants de nettoyage. Il s'occupera donc de la signalisation.
Pour moi, un seul sac à dos avec une scie, un grand sécateur, une plane récupérée de mon grand-père pour affiner les écorces de pins et une pioche à la main pour quelques remise en forme de rares passages devenus glissants. Je m'occuperais principalement à dégager pour une bonne visualisation de la signalisation.

Vous devez bien vous en douter, dès l'éloignement de la route, le soleil nous accompagnant généreusement, nous avons adopté notre tenue favorite afin de trouver aisance de mouvement et liberté. Ceci, bien au contraire de nous créer un handicap pour effectuer notre mission, nous procure une énergie supplémentaire. Par habitude, nous avons acquis les réflexes pour ne pas nous griffer aux ronces et autres buissons qui bordent les chemins.

Quant-à la randonnée elle-même, elle a été particulièrement agréable parmi des paysages grandioses. Cette fin de semaine devait nous amener peu de rencontres, mais ce circuit typique nous a tout de même fait croiser 7 personnes, dont un groupe de 4 dames qui prenaient un moment de repos au Col de Seysse. Non choquées par notre nudité, nous leur avons présenté notre association, notre philosophie et les avantages que nous y trouvions … Puis 2 jours après, une de leurs amies m'appelait au téléphone, très intéressée par la découverte récente du naturisme et l'ouverture d'esprit que cela apporte, me demandant si elle pouvait se joindre à nos sorties.

Nous poursuivons à présent notre randonnée par la forte montée rocailleuse en direction des crêtes qui mènent au Jocou, portant notre attention sur le balisage existant et repérant les points a améliorer lors d'une prochaine sortie.
Le passage en crête est impressionnant avec sur notre droite, coté Drôme, la roche abrupte au-dessous de laquelle nous étions peu avant, et sur notre gauche les prairies pentues coté Isère. La vue se dégage à 360°, vers l'Ouest sur les montagnes embrumées qui longent la Drôme et au-delà, et à l'Est sur la chaine du Dévoluy dominée par le Grand Ferrand. Plus loin, plein Nord, on peut apercevoir Grenoble, puis vers le Vercors, le Glandasse, la barre rocheuse qui domine Bénévise, le Mont Aiguille, le Grand Veymont et bien d'autres sommets que je ne connais pas.

Nous atteignons maintenant le sommet du Jocou à 2051 mètres pour reprendre la descente vers Grimone, laissant l'entretien pour une nouvelle journée.
Nous auront parcouru près de 13 Km en presque 7 heures pour un dénivelé de 850 à 900 mètres, et la fatigue se ressent lorsqu'il faut refaire, à nouveau vêtus, les 1200 mètres de bitume pour rejoindre nos voitures au Col.

Voir le compte-rendu de Jacques-Marie : Balisage au Jocou.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

Plume

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.