Rando'Nues 2013

La Randonue c'est l'association de la randonnée pédestre et du naturisme.

À la découverte du Diois et de ses environs
Nos randonnées en tenue de soleil se multiplient au fil du temps.

Notre association vous permet de pratiquer cette activité en toute légalité, tout au cours de l'année.
Venez nous rejoindre, hommes, femmes, ou en famille avec vos enfants. Nous vous accueillerons avec Plaisir.

Dernière rando de l'année

Aprés quelques jours pluvieux, des journées sombres, nuages bas et épais ou brouillard persistant, invitant à rester bien au chaud au coin de la cheminée, à regarder la télévision ou à surfer sur Internet, ce lundi 30 décembre nous offre un beau ciel bleu, un soleil chaud et un vent tout juste perceptible.

C'est le moment d'en profiter, de grimper vers les sommets où la neige craque sous les pieds et le soleil chauffe sa peau à nu, pour stimuler par ce contraste tout notre organisme qui pêne à sortir de cet engourdissement hivernal.

C'est après quelques 400 à 500 mètres, éloigné du parking, parmi rochers et buis, réchauffé par une marche active, que je commence à quitter mes vêtements. Merveilleuse sensation du soleil sur tout mon corps libre dans cet environnement tranquille et sauvage. Le cris d'un corbeau brise le silence, 3 vautours planent au dessus de ma tête, des avions tracent de grandes lignes blanches, du Nord vers le Sud, plus haut dans le ciel … puis une ronce vient me griffer le genou.
Plus loin, je m'enfonce en sous-bois, la pente s'accentue fortement, quelque gouttes d'eau tombées des branches glissent sur ma peau, feuilles mortes et neige gelée crissent sous mes pas. Une descente délicate parmi des rochers profondément creusés par l'érosion puis je monte à nouveau avant de me frayer un passage entre les branches serrées des buis qui frottent énergiquement ma peau à nue.

C'est le passage d'un rocher de quelques 3 mètres auquel il faut s'accrocher avec vigueur avant de traverser une grande zone au milieu des gravelles qui roulent sous les pieds. J'atteins les 1300 mètres, la neige s'épaissie, poudreuse et scintillante sous l'éclat du soleil, je traverse un bois de pins, les branches alourdies par la neige de la veille ploient jusqu'au sol. À mon passage elles se délestent de leur charge blanche sur ma peau brûlante et me donnent un frisson.

Puis une biche fonce droit vers moi avant d'obliquer vers la droite, les chiens aboient à sa poursuite … 3 coups de fusil, et encore 4 autres retentissent non loin de moi. Inquiété, je lance à pleins poumons quelques "Hoooo !" pour signaler ma présence et je met mon mini paréo autour de la taille.
Le calme étant revenu je poursuis ma marche le long d'un grand champ plat parmi des lavandes abandonnées dont quelques tiges viennent percer la blanche étendue de neige. Tout autour de moi, les chaines de montagnes au loin, éclatent de blancheur comme un reflet du paradis.

Mais le ciel se voile d'une brume légère, le soleil baisse lentement vers l'horizon, une brise de l'Ouest vient fraichir l'atmosphère. Le retour s'impose à présent et je dois remettre une chemise sur les épaules pour ne pas risquer un coup de froid. Aucune présence humaine n'étant décelable, je ne finirait de me rhabiller qu'au retour à mon véhicule.

Trois heures de randonnée où j'ai mis toute mon énergie, juste perturbé par la présence de quelques chasseurs qui partageaient aussi ces contrées sauvages, je me sens merveilleusement bien avec le désir de découvrir d'autres espaces lors d'une prochaine journée où le soleil sera là pour réchauffer tout mon corps.

N'hésitez pas pour me rejoindre et partager ces moments de bonheurs ... 2014 sera plein de moments fabuleux !

Bernard.



        Catégorie        Répertoire         Home1

Aucelon - Champ Reygnier

Parcours de reconnaissance : montagne La Servelle de Brette.

Ce mardi 3 décembre, je profite d'une belle journée ensoleillée et sans vent, pour évaluer les difficultés de notre projet de sortie à raquette à neige à La Servelle de Brette.
Il faut rejoindre le village d'Aucelon, 45 minutes pour 19 Km de routes sinueuses très étroites et partiellement enneigées. Le départ se fait du village vers 13h 30mn, à 750m d'altitude, par un sentier qui monte vers l'Est, juste après les maisons les plus hautes.

Vue sur le village d'Aucelon et au loin, la Montagne des 3 Becs.

Après environ 1200 mètres, le sentier cède la place à une piste forestière en lisière de bois qui oblique progressivement vers le Sud. En léger versant Est et le soleil très bas en cette saison, ses rayons ne filtreront qu'assez peu au travers des branchages. 

   La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Les Carrières Romaines sous la neige

Le temps pluvieux à retardé notre sortie d'une journée, mais pour le plaisir des yeux, car la neige a recouvert les Hauts Plateaux du vercors.

pas-de-chabrinel-178a.jpg

Cette neige, nous l'avons trouvée un peu avant le Pas de Chabrinel. La température est en dessous de Zéro et un vent du Nord très fort souffle au dessus de nos têtes, mais perpendiculaire au vallon et nous ne le sentons pas. Seule la vitesse des nuages nous indique sa puissance.

Réchauffés par une marche active, nous avons chaud. Le plus téméraire du groupe, je ne le cite pas! se hasarde à quitter le bas mais pas pour longtemps car le froid augmente avec l'altitude et la bise commence à fouetter les jambes.

pas-de-chabrinel-188a.jpg

Nous arrivons sur le plateau et passons à la Cabane de Prè Peyret. Là, 6 randonneurs et randonneuses cassent la croûte, mais dans le froid. Pourtant le petit poêle est bien garni. Seulement, tous non fumeurs, personne n'a briquet ou allumettes ! Après échange de quelques propos nous reprenons notre chemin.

les-hauts-plateaux-du-vercors-202a.jpg

Nous marchons à présent dans 15 cm de neige, mais poudreuse et poussée par le vent c'est par fois des plaques verglacée ou des congères dans lesquelles nos pas s'enfoncent profondément, nous demandant des efforts importants pour progresser.

peyre-rouge-227a.jpg

Le paysage est magique, une véritable féérie se déploie sous nos yeux émerveillés. Collines, vallons et bouquets d'arbres aux branches alourdies par la neige, créent ce tableau qui s'étale jusqu'à l'horizon. Par moments, soufflés par la violence du vent, la poudreuse s'envole telle une brume rapide et ses cristeaux viennent nous piquer le visage nous obligeant parfois à marquer une halte.

les-carrieres-romaines-214c.jpg

Nous arrivons aux Carrières Romaines : Vue d'ensemble du site. La neige met encore mieux en relief ces colonnes gigantesques restées sur le lieu de leur taille.

les-carrieres-romaines-220a.jpg

Cet énorme bloc de calcaire attend pour être déplacé vers la vallée, mais il restera là pour des ciècles. (Un OVNI passe dans le ciel ! Surveille-il qu'on ne vienne rien déranger ici ?).

… / ...

Lire la suite

Rando'Nue vers les grottes de Pellebit


Ce samedi 28 septembre, sous un ciel voilé, arrivés à Mensac nous cherchons à nous garer. Nous trouvons un emplacement qui dégage la route en sortie du hameau, dans une épingle à cheveux. Une dame nous fait signe et vient nous dire que nous sommes sur une propriété privée, mais accepte gentiment que nous y restions jusqu'au soir. Et nous voilà partis avec sac à dos et bâtons de marche.

Après 100 mètres de route, une balise à droite entre les maisons nous indique le départ des sentiers, mais aussi "Parking à 50 mètres" ... mais que nenni, une maison à gauche et le chemin qui monte entre les plantations de noyers, ben pas de parking ! 
Nous passons une barrière ouverte qui marque le départ d'un chemin forestier, et plus loin dans une courbe, le sentier prend la montée. Cette petite côte nous a réchauffés, maintenant loin des habitations, nous quittons nos vêtements pour goûter la fraicheur des sous-bois.

   La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Col de Carabès - La Bâtie des Fonts

Une balade improvisée depuis le Col de Carabès, entre Valdrôme (Drôme) et Serre (Hautes-Alpes). La petite route qui y mène a longtemps été coupée (1936 à 1960) par un glissement de terrain qui détruisit le village de "La Bâtie des Fonts", source de la Drôme.

Nous nous retrouvons au parking du col, en cette mi-septembre le vent du Nord est fort et frais, quelques nuages trainent au-dessus de nos têtes. Deux sentiers partent de part et d'autre de la route, l'un vers le Col de Cabre, l'autre vers l'espace skiable de Valdrôme actuellement en pâturages. C'est ce dernier que nous prenons, il semble mieux exposé au soleil. Bien qu'il n'y ait pas ombre d'un terrien en vue, nous restons chaudement habillés une bonne partie du parcours. Sous l'ombrage de la futaie la rosée persiste malgré le vent, puis arrivés dans une clairière, nous nous allégeons de nos vêtements ; je garde tout de même une chemisette sur les épaules. Nous suivons le PR-63 bien balisé, Col du Charron, Barre des Maurres (1380 m), l'Aup Froid, ...

Bientôt, la station de ski apparait en contre-bas, dominée par de vastes pâturages (domaine skiable). Une zone rocheuse ensoleillée et un peu abritée du vent nous accueille pour la pause casse-croûte, c'est juste midi.

colchique-046s.jpg

De nombreuses fleurs et chardons se mélangent à l'herbe rase laissée par les troupeaux de brebis.

Nous poursuivons vers la crête, sur le coté gauche des pâturages, le bêlement lointain des troupeaux arrive jusqu'à nous. La côte est raides et les jambes lourdes après le repas. Le vent forcit pour devenir violent à l'approche du sommet, il nous fouette vigoureusement la peau à nue. Nulle envie de faire des photos malgré le paysage qui s'offre à nous.
Nous restons quelques minutes, abrités derrière l'arête rocheuse -le puissant ventilateur s'arrête- pour admirer le paysage qui se dessine à nos pieds : Le village de La Piarre, le vallon qui mène à Serre, la vallée du Buëch qui se dissimule derrière les collines et les montagne lointaines que nous ne savons identifier.

... 

Lire la suite

Rando'Nue "La Crête du Jiboui"

Ce dimanche 1er septembre 2013, après avoir fait un petit crochet de repérage en voiture vers les majestueux rochers du Vallon de Combeau, nous partons du parking bien habillé avec sac à dos et bâtons de marche. Il est 10 heures passé et il fait plutôt frais !

Direction la Cascade du Sapet, la marche est soutenue pour produire les calories nécessaire. Une dame et sa fille portent de lourds seaux d'eau qu'elles viennent de puiser au ruisseau pour faire boire leurs chevaux dans le parcage juste en dessus. Une brève discussion s'engage. La dame remonte son pantalon et nous fait remarquer qu'il glisse, nous lui indiquons que nous allons bientôt quitter les nôtres, puis je lui donne la carte de notre association. Elle rigole et dit "Je penssais que c'était une blague ...". Nous lui demandons le chemin à prendre pour la Crête du Jiboui, elle nous indique c'est ici en bordure du parc à chevaux et nous précise que nous serons tranquilles.

cascade-du-sapet-956a.jpg

Nous voilà à présent devant la cascade du Sapet que nous découvrons. Son eau écume sur les roches, une première vasque difficilement accessible s'écoule vers une seconde plus petite fermée par un barrage en pierres qui permet d'accéder à un rocher. 

   La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Rando'Nue Aurel-Combe Motte

Aurel, 9h 45, nous laissons notre véhicule au parking du camping Colombe et nous voilà partis Claude, Francis et moi pour une journée bien chaude.

Aprés avoir traversé le camping qui doit son nom au ruisseau qui le jouxte, nous longeons plusieurs parcelles de vigne fort bien entretenues, nous arrivons sur un petit pont sur le Torrent du Goutat.

torrent-du-goutat-917a.jpg

L'eau vive qui court entre les rochers forme de petites cascades et de minuscules vasques de toute beauté. J'essais de remonter le cours pour prendre quelques photos, mais ma progression est vite gênée par les branchages qui ont été coupés et jetés pèle-mèle créant un désordre infranchissable. C'est dommage car ce lieu sur un parcours de randonnée proche du camping aurait mérité un aménagement soigné.

Reprenant notre marche, nous abordons un sentier qui grimpe fort. Cette montée va être continue, d'abord en sous-bois, puis sous un soleil devenu harassant. Un replat devant une ferme nous fait espérer un peu de répit mais la côte reprend vite. Un 4/4 passe, il porte de parapentistes vers une aire de décollage, nous nous couvrons un instant, hésitons sur la direction à prendre et nous nous engageons dans sa direction sur un chemin caillouteux.

grands-pins-927a.jpg

De grands pins jouant avec ombres et lumière nous protègent un moment de la forte chaleur, des pierres arrachées par les passage répétés du 4/4 obligent à plus d'attention, nous rejetons les plus grosses sur le bas-coté. Le chemin s'arrête dans un pré, un sentier mène un peu plus haut à l'aire de décollage de la Butte de l'Aigle.

parapente-923a.jpg

De jeunes adeptes sont là pour apprendre la technique de vol sous l'oeil attentif d'un moniteur qui les guide avec son talkie-walkie. Le paysage en conte-bas est magnifique, ponctué par des hameaux liés entre eux par les lacés blancs des chemins, les champs de vignes et de colza découpent des rectangles de couleur au milieu des collines vert sombre.

Seul un étroit sentier qui nous semble très improbable monte vers les falaises des Rossilenches, nous devons reprendre la descente avant de poursuivre notre progression le long du ruisseau de Colombe. Une courte halte pour se rafraichir dans un filet d'eau qui nous semble très froide.

planeur.jpg

Un ULM traverse bruyamment le ciel, puis un planeur silencieux et finement dessiné passe à plusieurs reprise au-dessus des falaises, cherchant les ascendants.
Plus loin, nous marquons la pause casse-croûte car l'effort nous a mis l'estomac dans les talons !

   La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Plateau de Solaure et ses grottes

Le plateau de Solaure par le Col du Royer, depuis Montmaur-en-Diois
Un 15 août très particulier !
 

La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Balcons de la Roanne

Un itinéraire très sympa ...

Tout d'abord, la Journée Sans Maillot du 30 juin a été un échec, personne au rendez-vous au bord de la Roanne !
Alors, je me suis baigné, j'ai pris des photos ... et l'après-midi je suis parti un peu à l'aventure.

petite-cascade-534jnsm.jpg

 Je me dirige vers une petite cascade toute proche sur laquelle ne ruisselle plus qu'un mince filet d'eau provenant du ravin de Brochéron. Je dois retourner à ma voiture pour prendre mon sécateur afin de dégager les branches qui obstruent le passage. Une petite vasque s'est creusée au pied de la chutte, mais elle semble très profonde. Deux paliers sont creusés dans la falaise, je peux grimper par le rocher pour atteindre le niveau intermèdiaire, mais après, plus une prise et je ne peu gravir vers le sommet.

brocheron-encrage-657a.jpg

Un encrage dans la paroi permet aux amateurs de canyonning de sécuriser leur descente lors des fortes eaux.

De retour à ma voiture, je pends le petit sentier qui grimpe fort sur la gauche pour devenir peu pentu et ombragé par la suite. Il mène jusqu'à la ferme de Courance sur la route des Gleizolles, il fait partie des Balcons de la Roanne et domine de presque 70 mètres, sur cette partie, la Roanne et la route de Saint Nazaire le Désert.

°°°°°ooOoo°°°°°

La sortie suivante du mardi du 9 juillet, le long du ruisseau d'Aucelon, est annulée en raison du risque important d'orages violents. Elle sera reportée plus tard après un repérage du parcours.

°°°°°ooOoo°°°°°

Ce n'est que le mardi 23 juillet, après quelques jours de repos, que nous reprendrons les randonues, cette fois avec Jacques-Marie
...

Lire la suite

Rando'Nue : La Pâle - Plateau de Rimon

Rando'Nue de ce vendredi 9 août 2013.

Nous étions deux seulement, un peu domage pour cette période de vacances ... même si la planification des balades ne peut se faire qu'en dernière minute à cause du temps incertain !   Le ciel du matin était gris et bas, mais le vent fort particulièrement en crête a poussé les nuages pour laisser un beau soleil l'après-midi.

la-pale-plan.png

Le plan montre le parcours de randonnée qui part du Col de Pennes et qui s'effectue au-dessus des villages de Pennes-le-Sec, Rimon, Barnave et Montmaur-en-Diois.

la-pale-deniveles.png

La courbe des dénivelés représente le parcours aller en empruntant un sentier sur la gauche, à partir du Col de Louis, qui surplombe les Rochers de Saint Michel et contourne le sommet de La Pâle pour aboutir plus loin sur le Plateau de Rimon. C'est 4 heures de marche, entrecoupées par les arrêts photo et les observations du paysage et de la nature, qui ont été nécessaires pour atteindre le Sommet de la Plaine au-dessus de la Falaise des Baux qui domine la commune de Montmaur-en-Diois.
Le retour, un peu plus court, passe par le sommet de La Pâle et descend une pente abrupte entre roches et buis. D'une marche plus soutenue, il n'a demandé que 2 heures.
Nous avons parcouru environ 12 Km avec un dénivelé total voisinant les 900 mètres, soit une rando très relaxe.

Au cours de la montée,

Rocher perce 753b

... sur l'alignement des Rochers Saint Michel on peut remarquer le Rocher Percé qui domine Pennes-le-Sec. Ce trou presque en crête a une légende, je cite :

"Il y a longtemps (Monsieur Piot n'était pas encore propriétaire de la commune), un paysan de Pennes achète une parcelle de terre à un habitant de Rimon. Le prix est un peu cher et il manque 10 sous à ce brave paysan pour solder son achat. Il dit à son ami de Rimon, je te les enverrez par dessus la montagne après la récolte du printemps. Quelques mois plus tard, il s'exécute mais manque un peu de forces et la pièce de 10 sous heurte le sommet de la montagne et s'y immobilise. Le lendemain un violent orage éclate et la foudre probablement attirée par la pièce en métal vient frapper la roche et la perce. Nul ne sait aujourd'hui si l'habitant de Rimon a pu récupérer sa pièce."

l-aiguille-les-3-becs-744a.jpg

Un peu plus loin on découvre en contre-bas la vallée de la Roanne et le village de Saint Benoit surmonté par le rocher de l'Aiguille qui indique toujours midi. Au fond, la montagne des 3 Becs qui émerge juste des nuages
...

Lire la suite

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.