Randonnée Drôme

Soleil de janvier

La Météo annonce une journée printanière pour ce samedi 10 janvier, 7 à 16°C sans vent et avec un ciel sans nuages.

Personne n'a répondu à l'annonce de cette sortie, c'est dommage car cette journée est exceptionnelle en cette saison. Mais je ne veux pas manquer cette occasion de profiter pleinement d'un soleil radieux, c'est donc seul que je ferai cette balade.

Treize heures tout juste passée, j'arrive au Col de Pennes, personne … et l'air est doux. Je peux me mettre immédiatement en tenue d'Adam et j'attaque la montée sac à dos et chaussures de marche aux pieds. L'atmosphère est des plus agréable qu'il soit, c'est un réel bonheur, bonheur bien nécessaire pour ne pas tomber dans la psychose des évènements tragiques de ces derniers jours qui ont vu la décapitation de l'hebdomadaire "Charlie Hebdo" par un groupe terroriste … Quelle lâcheté de s'attaquer, Kalachnikov en main à des hommes sans armes, honte à ces fanatiques.

Entre les buis et parmi la rocaille, la montée est raide … Dur, dur, dur, il faut éliminer les excès alimentaires de ces dernières semaines, le soleil frappe de tous ses rayons que la roche de calcaire blanc réverbère, la sueur sur mon front coule jusque dans mes yeux. Qui osera dire qu'il faut être fou pour se balader nu en hiver, que le froid doit être insupportable ! Rien de ces idées préconçues, ou simple prétexte pour ne pas dire "Je n'oserai jamais". Ah ! cette satanée pudeur bien Française.

Je commence à bien connaitre ce sentier avec ces points de vue magnifiques : Les vallonnements de la montagne qui ondule d'Aucelon à Brette et joue entre ombres et lumière, la vallée de la Roanne qui coule vers la montagne des 3 Becs, de l'autre coté, la vallée de la Drôme dominée par le majestueux massif du Glandasse et plus au loin la chaine du Dévoluy coiffée de blanc. La falaise, parfois à moins d'un mètre sur ma gauche est impressionnante, elle domine de 50 mètres le forêts de pins ou de hêtres et laisse apparaitre par tronçons la route qui monte en lacets vers le col. Le village de Barnave passe progressivement dans l'ombre froide de l'hiver alors que la crête brûle encore au soleil.

Je continue à placer quelques cairns et à élaguer quelques branches pour faciliter le repèrage du chemin, sans toucher aux passages serrés sous les buis qui ajoutent de la fééerie à ce parcours. Bien que relativemnt physique, l'accès ne nécessite aucun équipement spécial et est praticable même par les enfants sous la stricte surveillance de leurs parents. Ne pas s'éloigner du sentier, sous le risque de se trouver bloqué au milieu d'un tailli impénétrable ou au bord d'un rang rocheux infranchissable et fréquent dans cette zone.

Bonne balade à tous,
et mieux encore, venez nous rejoindre.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

 

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.