Naturisme

Nos sorties de mi-juillet

Nous pensions avoir un peu plus de participants au cours du mois de juillet … Ben non !
Si certains travaillent en cours d'année et ne peuvent nous rejoindre à leur gré, d'autre ont pris leurs vacances d'été loin de chez nous.
Puis il faut bien aussi que certains restent au labeur pour permettre à une majorité de se prélasser au soleil d'été.

C'est donc pour ça, du moins je le pense, que le mercredi 12 juillet prévu au Ruisseau de Charens, je me trouvait seul au départ. La sortie se trouve donc annulée et sera reprogrammée ultérieurement.

Lire la suite

Ouh là là … Cachez ce sein que je ne saurais voir !

Je vous propose en premier d'écouter ce reportage de RTS audio :

Tribu RTS


 

La nudité          Tribu, 03.05.2017, 11h04


Quand et pourquoi se met-on nu aujourdʹhui ?
Retour à la nature ou activisme politique, lʹexhibition du corps nʹest pas anodine. Que nous dévoile le corps mis à nu ?
Quels sont les sens cachés de la nudité ?
Nous interrogeons Hubert Prolongeau, auteur de lʹouvrage "Couvrez ce sein... La nudité dans tous ses états" (éditions Laffont).



On cache, on dévoile …
On montre, on interdit …
Voilà les ambiguités de notre société !

Il fut une époque où …
Les convenances de notre société nous incitaient à :
"cacher le sexe … c'est sale … c'est caca" comme on disait aux enfants.

Mais,
  -  le nez, les oreilles génèrent des sécrétions chargées de bactéries, de microbes,
  -  la bouche, sa respiration, sentent  parfois mauvais,
  -  où avons nous poser nos mais, sur tant de choses impures,
  -  cheveux, barbe, sont-ils vraiment plus propres que les poils pubiens ?

Que devrait-on alors cacher puisque ces organes ne sont pas sains et qu'ils participent à l'élimination des rejets de notre organisme ?
Devrait-on se raser intégralement le crane et le visage comme certains le font pour le reste de leur corps ?
Que faire de nos mains lorsque les circonstances n'ont permis de les laver ?

Lire la suite

Nos Rando'Nues de Juillet

Nous avons fait 8 sorties entre le 2 juillet et le 14 juillet 2016.

Peux nombreux, ces balades ont toutefois été très agréables par leur variété.
Certaines assez physiques et d'autres dans le calme des sentiers en sous-bois, nous avons traversé quelques ruisseaux aux eaux fraiches ou gravi des dalles rocheuses impressionnantes. 

P1030293a 1Un temps splendide nous a accompagné, et même si quelques gouttes de pluie fine ont mouillées un instant nos corps à nus, rien n'a perturbé notre bonne humeur et notre bien-être.

La suite de ce compte-rendu est réservée aux adhérents de notre association …


 

Lire la suite

Bowling Naturiste "2"

C'est notre deuxième participation à une journée naturiste au BowlingStar de Limonest.

C'est sous une pluie battante que nous sommes partis avec Francis, ce samedi 15 novembre, pour trouver un coin de ciel bleu à Lyon, et aussi, peu après notre arrivée, l'ambiance chaleureuse d'un groupe très sympathique d'une quarantaine de personnes.

P1020913a

Peu avant 10 heures, tout le monde arrive, des retrouvailles du mois de mars et quelques nouveaux venus … poignée de mains aux Messieurs et bises à ces Dames … et nous voilà dans la salle de Bowling très colorée où des fauteuils nous accueillent pour nous dévêtir et mettre les chaussures spéciales. Puis chacun choisi la boule qui lui convient le mieux, le poids et surtout le trou pour le pouce.

P1020900a

Les pistes sont encore vides et les quilles bien rangées, mais pas pour longtemps malgré quelques boules qui vont prendre les gouttières.
Le habitués expliquent aux nouveaux comment tenir la boule, le mouvement du bras et le lancé.

Le gérant pointe les noms pour former des groupes de 6 joueurs, 6 groupes … tien, ça fait 36 ! Le compte n'y est pas, je suis distrait ou je ne sais plus compter !

   La suite de ce billet est réservée aux adhérents de l'association des MNVR ...

Lire la suite

Randonues d'Automne

La Montagne de Tarsimoure

Une randonue que nous avons longtemps hésité à faire, qualifiée comme étant assez dure. C'est le 2 novembre par une belle journée ensoleillée, que Philippe, José, Francis et moi tenterons ce parcours depuis le hameau de Pracheton. Après quelques hésitations pour trouver le bon sentier, la montée se fera dans l'ombre givrée des feuillus jusqu'au Col de la Caille, à 1300 mètres d'altitude.

Là, nous trouverons le soleil, et réchauffés par l'effort de la montée, nous quitterons nos habits au cours d'une courte halte.
Ensuite, la cote est assez raide pour s'accentuer fortement dans un passage rocheux équipé d'un cable de sécurité. Nous verrons plus loin, mais un peu tard, des panonceaux précisant : "Passages délicats … Itinéraire réservé aux randonneurs expérimentés"

Dsc 0975aEffectivement, ça grimpe fort et le cable est bien utile pour tous. La pente est ici de 43% et demande toute notre énergie et notre attention.

Dsc 0977aCes rochers sont impressionnant mais ne présentent pas un danger particulier. Pas de vide abrupt sous nos pas qui pourrait déclencher le vertige pour des personnes non habituées à la montagne, mais la vigilance de chacun reste nécessaire.

Dsc 0992aArrivés sur la crête, la vue se dégage à 360 degrés. Nous choisirons de manger à proximité du sommet de Tarsimoure, à 1550 mètres d'altitude.

Dsc 0997aUn soleil ardent nous accompagnera tout au long de cette crête, seul un coup de vent glacial nous obligera à nous couvrir un court instant.

Dsc 0996aSeuls humains en ces lieux escarpés, nous sommes pourtant bien accompagnés !

Dsc 1000aLes falaises du Ranc de l'Aigle dominent somptueusement la forêt de hêtres du Bois Mol dans lequel nous allons bientôt nous trouver, après le passage du Col Saint Pierre, pour le retour vers Charens. Descente assez raide et glissante sur les feuilles mortes au cours de laquellle les fesses viendront parfois heurter le sol qui, sous ces grands arbres, ne dégèlera plus de tout l'hiver.

Bernard.

Voir aussi l'album photos de Philippe … et les pages suivantes … / …


 

Lire la suite

La pudeur … c'est quoi ?

On peut distinguer 2 formes de pudeur, une pudeur inscrite dans nos gènes et une pudeur inculquée par notre éducation ou par le contexte social.

Pudeur 477La pudeur génétique :
Elle sera générée par une surprise et engendrera des réflexes incontrôlables … Se couvrir les seins ou le sexe si quelcun entre dans la salle de bain à l'improviste … Devenir tout rouge lorsqu'une conversation dévoile un sujet qu'on désire garder secret, etc.
Même les animaux ont des réflexes de pudeur … Regardez un chien faire ses besoins, il va tourner la tête et vous regarder de travers … Certains animaux se cachent lors de l'accouplement.

Mais intéressons nous plutôt à la seconde forme de pudeur, celle qui résulte de notre éducation :
Elle sera plus modulable en fonction des phénomènes de mode, du milieu social ou du lieu.

À la plage dans les années 20, les belles se déshabillaient dans des cabines immergées et le maillot couvrait, buste, ventre jusqu'aux cuisses et bras, alors qu'au Moyen Âge se rendre aux bains, nu en ville, ne choquait personne.
Puis aujourd'hui sur les plages, les maillots minimalistes découvrent de plus en plus le corps à en être indécent.
Mais religions, politique et législation influencent beaucoup les comportements d'un pays ou d'une région à l'autre.

La pudeur est plutôt une crainte du jugement que son entourage va porté sur soi.
Pour beaucoup, se dévêtir ou seulement avouer ses pratiques naturistes devant sa famille ou des amis sera impensable alors que devant des inconnus et loin du milieu familial ou professionnel, tout préjugé disparaitra.

Par ailleurs, les naturistes sont souvent plus pudiques que certaines personnes plus ou moins vêtues dont les attitudes ou les gestes peuvent être provocants.
Les naturistes n'ont pas honte de leur corps et se montrent nus de façon très naturelle, ils n'adoptent pas d'attitudes équivoques. Leur sexualité reste du domaine privé, loin des regards.

   … / …

Lire la suite

Champignons à Aucelon

A la suite de l'Assemblée générale de l'association des Marcheurs Nus du Val de Roanne, on est trois, ce samedi 10 octobre après midi, pour une courte (3 heures) promenade digestive sur les crêtes qui mènent du col de Pennes au relais d'Aucelon. C'est un parcours que Bernard et Francis connaissent bien : Bernard l'a créé et Francis l'entretient au sécateur à chaque passage. Le sentier longe plus ou moins la bordure des falaises, permettant des points de vue panoramiques sur la vallée de la Drôme, le Vercors en face, le Devoluy au loin. Les antennes du relais servent de point de mire à l'aller. L'exposition sud ouest est très agréable en cette saison.

        Jmfmnvr8505

A un moment donné, Bernard , derrière moi, s'écrie « Des petits gris ». Ce sont des champignons qui parsèment les herbes environnantes. Je n'avais rien vu et j'ai même dû en écraser un ou deux en passant. Mais c'est l'occasion d'un ramassage en toute sécurité en présence de ces deux connaisseurs qui me rassurent sur leur non toxicité et me donnent des conseils pour les préparer. A défaut de panier c'est mon buff noué à un bout qui me sert de récipient.

        Jmfmnvr8508

        Jmfmnvr8510

Au cours du retour on croise un groupe d'une quinzaine de séniors, hommes et femmes, que notre tenue semble plutôt amuser.

Jacques Marie



        Catégorie       Répertoire         Home1

Nos sorties de Juin 2015

Avec les chaleurs qui s'installent, nous avons pu organiser de nombreuses sorties au cours de ce mois.
Pour un peu plus de détente et de rêverie, nous avons laissé les appareils photos à la maison

Mercredi 3 juin :
Le hameau de Reychas par l'ancien chemin d'accès, 10 Km et 600 mètres de dénivelé.
Dur pour recruter des participants, nous n'étions que 2 en ce milieu de semaine.
Pendant le casse-croûte, un chien qui avait flairé notre présence a aboyé quelques minutes, sinon ce fût le calme absolu.

 

Mardi 9 juin :
Pas de la Pousterle/Le Relais, 6 femmes, 6 hommes avec le groupe de Luc. Nous avons parcouru 9,6 Km pour un dénivelé de 700 mètres, principalement en sous-bois dans une excellente ambiance. Quelques uns ont poursuivi jusqu'aux antennes hertziennes, 200 pas plus loin. Le casse-croûte c'est déroulé sous quelques pins, mi-ombre, mi-soleil. Nous avons partagé café et petits gâteaux.

 

Lundi 15 juin :
Les Balcons de la Roanne par le ravin de Brochéron. Les eaux étant encore fortes et trop froides après quelques jours de pluie abondantes, nous n'avons pas poursuivi vers le ruisseau de la Courance comme prévu, mais nous avons improvisé en faisant une boucle de 7,5 Km qui s'est avérée très agréable avec seulement 440 mètres de dénivelé. En grande partie ombragée et sans la moindre rencontre, cette balade a été un réel moment de détente.

 

Jeudi 18 juin :
Balade entre amis mainte fois refaite du Pont de Vachère à Soubreroche. En sous-bois sur la majeure partie du parcours, nous avons dégagé le bois mort tombé en abondance au cours de cet hiver. Ce sentier se prête à d'agréables randonues du début du printemps à la fin de l'automne, enfoui sous l'ombrage des fayards, il surplombe de profonds canyons aux parois verticales de parfois plus de 80 mètres.
Aucune rencontre n'est venue troubler les 8 kilomètres de notre parcours. Une petite plateforme herbeuse et insolite, dont un muret en pierres sèches surplombe le vide, nous a accueillie pour un pique-nique bien mérité.

 

Dimanche 21 juin :
Une matinée récréative et découverte du naturisme était prévue, mais n'étant que 3, nous avons abrégé ce moment pour partir plus tôt vers le ruiseau de la Brette après avoir pris un bon casse-croûte.
Ce ruisseau encaissé et cailloteux qui nous amène vers un cahos de rochers tombés d'une impressionnante falaise est un excellant parcours de santé bien que le dénivelé ne soit que de 140 mètres. Un sentier qui grimpe et descend soit sur la rive droite, soit sur la rive gauche ne nous épargne pas les nombreux passages dans l'eau, à contre-courant, qui nous demande des efforts soutenus.
Dès le départ, nous avons rencontré des familles avec enfants. Nous leur signalons notre pratique de la randonnée en totale nudité, ce qui ne les dérange absolument pas. Nous rencontrerons de nombreuses personnes venue là pour passer un agréable dimanche, dont un couple dans la même tenue que la notre. La discussion c'est engagée avec la plus-part des groupes sous l'oeil parfois amusé des enfants, mais nullement effarouchés.
Nous continuerons à remonter ce fond de ruisseau moins tourmenté pour arriver sur un chemin d'exploitation. Nous l'emprunterons sur près de 200 mètres pour revenir et prendre un peu à l'improviste un sentier, dont des passages s'avèreront assez dangereux, avant de rejoindre la rivière et revenir par là où nous sommes précédemment passés. Nous avons parcouru 6,6 Km, mais après étude détaillée de la carte nous aurions pu revenir par une piste équestre plus facile mais qui aurait porté notre balade à 11 kilomètres.

 

Jeudi 25 juin :
Le Pic de Luc, entre amis, en rando textile (10,7 Km et 610 m de dénivelé). Je craignais la rencontre de colonies ou de groupes scolaires et ai renoncé à me dévêtir.
Une première partie ombragée se déroule sur un chemin à faible pente puis continue par un sentier qui monte par quelques lacets jusqu'à une large piste forestière. Nous contournerons une combe, puis une deuxième pour enfin prendre le sentier qui grimpe fort jusqu'au sommet du Pic de Luc. C'est la balade mythique des lucois et lucoises.
Il fait chaud malgré l'ombre, je n'évacue plus mon surcroit de calories, les jambes deviennent lourdes, très lourdes et le mal à la tête me prend. Je suis prêt a abandonner. Une courte halte, 2 gorgées d'eau, je quitte ma chemise et me voilà reparti me sentant à nouveau léger.
Au sommet, une vue panoramique à 360° se dégage sur la vallée de la Drôme. Luc tout en bas, ses maisons agglutinées les unes contre les autres, parait minuscule. La plaine du Lac s'étale jusqu'à disparaitre entre les montagnes. De l'autre coté la voie ferrée serpente à flanc de collines. Cette perspective à laquelle nous ne sommes pas habitués nous fait confondre les villages.

 

Samedi 27 juin :
Nous voilà 5 pour faire la Courance, heu … non puisque l'un des participants à anoncé forfait à 5 heures du mat. !!!
Nous irrons jusqu'au Pas de la Mort et reviendrons par une boucle partielle portant notre trajet à 5,8 Km et 230 m de dénivelé.
Arrivés au parking, déjà 5 voitures sont là, plus la notre, puis 2 autres arrivent encore. Nous annonçons tout de suite notre intention de randonner nus, ce qui est accepté spontanément. C'est donc dans la minute qui suit que nous quittons nos vêtements. Je ne décrirai pas ce parcours que nous avons fait à de multiples reprises.
Nous rencontrerons beaucoup de monde, probablement plus de 20 personnes y compris les enfants. C'est une ambiance joyeuse et détendue qui a marqué cette journée, sauf peut-être un couple de jeunes qui a semblé un peu surpris et qui n'a pas répondu à notre bonjour. Pas tout le monde peut admettre notre tenue.

Il faut dire que la vallée de la Roanne est renommée pour la pratique du naturisme qui perdure depuis plus d'un demi-siècle, et un grand nombre de drômois et drômoises  y pratique la nudité intégrale tout au long de l'année. Seuls quelques touristes qui découvrent notre très belle région peuvent se trouver surpris.

 

Mardi 30 juin :
Une belle et agréable randonnée textile dans les collines ombragées, de Poyols au Col de Beaumont, qui se termine par un sympathique goûté.
Alors que le soleil brillait de tous ses éclats et que le vent faisait défaut, habitué à randonner nu, je peinais plus que de coutume.
Mais bon, il faut savoir s'adapter et profiter des circonstances qui se présentent.

 

Un principe important : Ne jamais être en surchauffe, dégoulinant de sueur !
Même en hiver, tout comme en été, dés que votre sensation de chaleur devient excessive,
enlevez absolument une couche, même si c'est la dernière !

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

Plume

Rando'Nues d'avril 2015

Après un premier trimestre 2015 maussade, tant du coté de la météo que de la mobilisation des adhérents pour participer à nos randonnées, avril tarde à démarrer.
 

Le 6 avril, lundi de Pâques, personne ne répond à la proposition de sortie malgré la très belle journée qui s'annonce. Je décide une fois de plus de faire la balade seul.

Dsc 0594a

°°°°oooOooo°°°°

Le mardi 14 avril je fais une randonnée avec un groupe textile du village voisin. 
10 personnes, 6 femmes et 4 hommes tous très sympathiques, avec qui j'ai partagé une belle journée ensoleillée sur la Montagne Chauvet qui surplombe Le Pilhon.

Montagne chauvet 686a

Dsc 0684a

Déjà les anémones nous offraient leurs couleurs vive pour annoncer le printemps alors que la neige est encore bien présente sur les montagnes du Dévoluy.

Anemones a

Dsc 0696a

°°°°oooOooo°°°°

Le samedi 18 avril nous étions 2 à faire le circuit "Combe d'Avril-Combe Brachet depuis les Bouligons. Partis des Tours de Rochebriane, c'est un parcours de 10 Km avec un dénivelé de 460 mètres que nous avons fait, pour revenir par le Marais, empruntant la passerelle en caillebotis.

Dsc 0761a

°°°°oooOooo°°°°

Le samedi 28 avril, accompagnés de Jean-Claude R. qui nous fera une description détaillée des structures géologiques du Diois, et avec la présence de Nathalie et Bernard, 2 nouveaux à l'association, nous visiterons quelques sites remarquables :
Le site géologique de La Charce classé "Unesco". Il présente d'une alternace de calcaires argileux et de lits de marnes, très typique de l'hauterivien vocontien.

Site geologique de la charce 643a

Les Gorges de Pommerol et le magnifique petit village entièrement rénové par un mécène qui a acheté les lieux.

P1000599a 1

La cascade de la Pissarotte sur la commune d'Establet.

Pissarotte 594a

°°°°oooOooo°°°°

 Plusieurs sorties ont été annulées pour diverses raisons, mais nous auront l'occasion de les faire en cours d'année.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

Nettoyage de plage à Saint-Aygulf

Ce dimanche 29 mars nous avons participé au nettoyage de la plage naturiste des Esclamandes, à Saint Aygulf.

Une journée organisée par la Fédération Française de Naturisme représentée par Roger Banchereau, par la Fédération de la Randonnée Pédestre et par l'association des Randonneurs Nus de Provence avec JP Guido et nombre de ses adhérents. De nombreux couples étaient présents, et même quelques enfants heureux de se joindre à leurs parents.

Saint Aygulf 003

Arrivé juste après 10 heures, un peu plus de 30 personnes étaient déjà au travail. Après m'être dévêtu et avoir fait trampette dans la belle bleu, je prenais un sac poubelle et me joignais au petit groupe. Il faut dire que la plage semblait propre à comparer de celle que je venais de traverser ... différence évidente entre un espace naturiste et un espace textile !!!
À midi on avait ramassé près de 250 kilos de déchets, la plupart venus du large, parmi lesquels se trouvaient une bouteille de gaz, un pneu de voiture, une bouée, un bidon en tôle rouillée, une planche avec des clous et bien d'autres détritus.

À présent c'est l'heure du casse-croûte, apéritif, cacahuettes, et chacun a apporté ses petits plats que nous avons partagés. L'ambiance était joyeuse malgré le ciel qui se couvre et le vent qui se lève. Le plupart des participants se sont rahabillés car il faisait frisquet.

Saint Aygulf 001

Puis, tente repliée, banderoles enlevées et sacs poubelles rangés derrière les dunes pour le ramassage du lendemain, peu-à-peu la troupe s'est dispersée avec la promesse de se retrouver l'an prochain ou pour d'autres rencontres en cours d'année.

Et comme pour nous narguer, le soleil est revenu alors que chacun reprenait le chemin de son domicile.

Bernard.



        Catégorie       Répertoire         Home1

 

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.