Notre blog

Les comptes-rendus de nos sorties vous intéressent ...
Rejoignez nous sur les sentiers pour partager ensemble
les joies de la randonue !

Cliquez sur le titre des articles pour ouvrir le compte-rendu en entier
et pour avoir accès aux commentaires.

Cliquez sur les images pour les agrandir.


Soubreroche un jour de printemps

À l'occasion du début des vacances de printemps, ce mardi 17 avril, nous partons randonner sur le sentier pittoresque qui part du Pont de Vachères (Gorges des Gats) vers Soubreroche, et revenir en boucle par les superbes roches de grés sculptées par l'érosion.
L'atmosphère étant déjà chaude, nous pouvons nous dévêtir dès le début du parcours et comme de coutume sur cet itinéraire, nous passons de l'autre coté de la Combe Nayre pour prendre le casse-croûte sur une petite plateforme ensoleillée. Nous visitons une géocache placée les années précédentes à cet endroit, mais que je n'ai pas su enregistré sur le site dédié !

À l'approche du village, de nombreux murs en pierres sèches couverts de mousse, habilement construits par nos ancêtres, attestent qu'il y avait ici une vie active par le passé.
Une variante à découvrir pour un prochain parcours, serait de passer par les Ruines de vachères.

Le seul endroit où nous avons dû nous couvrir succinctement à été la proximité du hameau de Soubreroche, bien qu'ayant pu éviter la traversée de l'îlot de maisons par un passage en contre-bas en bordure de talus. Nous n'aurons fait aucune rencontre lors de cette balade.

Lire la suite

Première randonue de printemps

Enfin, ce 7 avril 2018, c'est notre première randonnée en totale nudité depuis Noël 2017 où nous nous sommes trouvés 5 participants.
Seule une randonnée à 2 a été faite le dimanche 18 mars sur la piste forestière de Cerne avec un vent du Nord glacial nous obligeant à rester chaudement vêtus.
Il est vrai que durant toute cette période la météo ne nous à pas été favorable : Froid et neige, pluies très fréquentes … et si un beau soleil d'hiver pointait, il était accompagné d'un vent violent et glacial. 

Ce samedi 7 avril donc, alors que j'avais annoncé une randonnée aux Sucettes de Borne, j'ai préféré orienté la sortie vers un itinéraire pittoresque découvert quelques jours avant, plus facile, avec un dénivelé réduit, afin de remettre notre organisme en mouvement en douceur.
C'est avec Philippe, Yolande, Francis, Yves et moi, que nous partons pour un premier parcours.

Lire la suite

Évolution de nos comportements

 
 


Initialement, pour ne pas gêner le public rencontré par notre pratique de la nudité en pleine nature, nous choisissions les jours de semaine et les sentiers peu fréquentés. Cependant ces restrictions nous pénalisaient fortement.

Affiliés à la Fédération Française de Randonnée Pédestre nous avons souhaité pratiquer les sentiers balisés, aussi bien les week-ends qu'en semaine, avec prudence, afin de permettre à un plus large public de découvrir et de participer à nos activités.
Le constat qui se confirme de jour en jour, est que nous sommes bien tolérés et même très bien accueillis par le public rencontré.
Nous évitons bien-sûr les rassemblement importants de touriste et sommes toujours prêts à enfiler un vêtement pour nous couvrir.
Les réticences restent très rares, environ une par an, soit pas supérieures à ce que l'on trouve dans nos pays voisins malgré des idées qui perdurent.

Actuellement les médias présentent de plus en plus le naturisme comme étant une activité touristique qui se généralise, la population intègre cette pratique comme étant désormais normale et ne s'offusque plus des rencontres possibles.
Les enfants ne portent aucun jugement et sont indiférents à notre tenue. Seul le comportement de leurs parents à notre égard peut les inquiéter.
Pour les ados, dont les hormones commencent à se manifester, c'est surtout l'occasion de bien rigoler , mais aussi de se poser quelques questions sur la condition humaine, leur esprit étant particulièrement en éveil.

En groupe de randonneurs, je pense qu'il est important lors de nos rencontres avec d'autres usagers de la montagne de ne pas se précipiter inutilement pour se couvrir, mais de privilégier la courtoisie et le dialogue, important aussi de rester naturel comme si nous étions vêtus, la confiance s'instaurera.
Sachez que nos voisins allemands se moquent de nous lorsque nous nous couvrons, et que chez eux il y a aussi des réticences à la nudité.

Si nous souhaitons une évolution des pratiques de la randonue et du naturisme en général, il est très important que notre attitude reste saine et sans équivoques. Il est souhaitable que chacun ose parler à son entourage des bienfaits de cette activité, du bonheur et de la liberté qu'elle apporte.
Il est nécessaire que nous participions à ce que chacun sache bien faire la diférence entre les comportements sexuels et une nudité saine et naturelle comme nous la pratiquons, alors que les médias entretiennent la confusion dans un but mercantile.

Il est important d'encourager, au cours de nos randonnées, la mixité hommes, femmes et enfants bien-sûr, mais aussi "naturistes et textiles" pour favoriser la convivialité du groupe et une bonne intégration auprès de la population rencontrée.

 

 



        Catégorie       Répertoire         Home1

Plume

Nudité des corps à 100% ou Mixité ?

Si une majorité des naturistes préfèrent aller en centre dédié, d'autres optent pour plus de libertés pour aller nus en petits groupes dans les plaines ou les montagnes sauvages.

Les centres naturistes dont certains ont plus de 70 ans d'existence offrent un naturisme à 100 pour 100 dans des structures identiques à tout autre centre de vacances.

Lire la suite

Neige au Vallon de Combau

Une journée au Paradis blanc.

Ce pourrait être le titre d'un film, d'une fiction … Mais pour nous, ce fut une merveilleuse réalité.
Paradis blanc puisque nous étions entourés de 40 centimètres de neige craquantes sous nos pieds, inondée de doux rayons d'un soleil sans voile.
Et puisqu'au Paradis le vêtement n'existe pas, alors seuls sur cette étendue immaculée, nous avons tenté pour un moment la nudité de nos corps avec seulement chaussures et raquettes aux pieds.

Nulle sensation de froid, mais une douceur et un bien-être exceptionnel donnant vitalité à nos corps et libérant nos esprits des contraintes d'une société trépidante avide de technologie et de sensationnel.

Lire la suite

Randonue d'automne à Praloubeau

Ce mercredi 1er novembre, profitant d'une belle journée ensoleillée,
nous partons faire la Montagne de Praloubeau depuis le village de Jonchères. Magnifique parcours que j'ai fait en reconnaissance il y a 8 jours avec un ami, il fallait profiter de cette arrière saison encore agréable pour y retourner avec notre groupe. Nous aurions dû être 4, mais suite à une défection de derière minute je me retrouve seulement avec Pascal et Philippe, qui outre la découverte d'un panorama exceptionnel, ont pu s'essayer à l'utilisation de la boussole et à la lecture des coordonnées UTM sur une carte IGN Top25 … exercice bien plus intéressant et pratique à faire au grand air, à plus de 1500 mètres d'altitude, plutôt qu'enfermés dans une salle.

Lire la suite

Grimone jour 1, balisage du GR93

Le Comité départemental de la randonnée vient de nous attribuer le balisage et l'entretien du GR93 et variante, du Col de Grimone au Jiboui en passant par le Jocou.
Magnifique parcours, un peu long, mais nous pouvons aussi y accéder depuis le Col de Menée et répartir le travail au cours des saisons prochaines, principalement à l'automne qui offre ces belles couleurs ocre ou jaunes se détachant sur les pelouses bien rasées par les troupeaux et au printemps où une multitude de fleurs garnirons l'espace.

C'est donc sur l'initiative de Jacques-Marie que tous les deux nous partons ce vendredi 13 octobre faire une première journée de balisage, principalement pour reconnaitre les lieux et évaluer l'état du sentier. Le rendez-vous étant fixé au Col de Grimone, l'un venant de Grenoble et moi du Diois, il faudra suivre 1200 mètres de bitume avant d'attaquer la montée en direction du Jocou.
Jacques-Marie est lourdement chargé, d'un coté son sac à dos de randonneur comme de coutume, de l'autre un vieux sac photos avec pots de peinture rouge et blanche (aux normes imposées), pinceaux, brosses, chiffons et solvants de nettoyage. Il s'occupera donc de la signalisation.
Pour moi, un seul sac à dos avec une scie, un grand sécateur, une plane récupérée de mon grand-père pour affiner les écorces de pins et une pioche à la main pour quelques remise en forme de rares passages devenus glissants. Je m'occuperais principalement à dégager pour une bonne visualisation de la signalisation.

Lire la suite

Rando'Nues des dimanches 13 et 20 août 2017

Une Météo toujours au beau fixe, mais une chaleur encore étouffante, pourtant nous quittons les parcours aquatiques, peut-être un peu lassés d'avoir les pieds dans l'eau, sur des pierres parfois glissantes, en recherche permanente d'équilibre et fournissant des efforts supplémentaires.
C'est aussi la fin de saison qui approche et notre motivation n'est pas aussi intense. C'est pourquoi peut-être les appareils photos restent à la maison afin d'alléger le sac à dos et libérer de notre temps lors de la rédaction de nos comptes-rendus.

Nous avons tout de même fait 2 sorties magnifiques, ajoutant tant pour l'une que pour l'autre, une variante qui nous fait découvrir d'autres espaces.

 

Lire la suite

Une Rando improvisée

Ce mercredi 27 septembre 2017 je viens d'acquérir un nouveau GPS pour remplacer mon Garmin qui a plus de 12 ans et qui est devenu obsolète. J'avais hâte de savoir comment il se comportait dans des conditions critiques de réception (endroit très encaissé et fortement boisé où mon Garmin ne recevait plus aucun signal).

De gros nuages sombres couvrent une large partie du ciel, je tarde donc et attends vers 16 heures où une belle éclaircie me décide à partir.
Je prends la petite route étroite du Col de Pennes … un gros camion apparait subitement devant moi en plein virage, la manœuvre pour se garer est spontanée … je suis à présent la direction d'Aucelon pour rejoindre le départ du sentir de Coucourdier bien qu'un panneau indique "Route barrée à 3 Km". Plus loin c'est l'interdiction de continuer, je dois donc me garer ici et continuer à pied.

Lire la suite

Vous ne trouverez sur ce site que du texte, des photos
ou vidéos
 relatifs à la 
nature et à la nudité simple.

Rien de choquant pour les enfants, mais le conseil des parents est préférable.

Introduction mnvr

Si vous cherchez un contenu pornographique, ce n'est pas ici.
Si vous risquez d'être choqué(e) par la nudité,
cliquez ici pour quittez cette page.